3 plantes médicinales pour embellir son balcon

Les plantes médicinales entrent de plus en plus dans les accessoires incontournables pour décorer son balcon. Jadis convoitées pour composer un traitement, certaines sont de plus en plus sélectionnées pour leur aspect ornemental. Nous vous présentons trois plantes médicinales, présentes au balcon, mais cultivées également pour leurs vertus thérapeutiques.

Le Rosmarinus officinalis (romarin)

Le romarin est une plante médicinale très courante. Ses vertus sont prouvées dans le traitement des troubles digestifs, la fatigue en général et les infections oto-rhino-laryngologiques. De plus, contre les troubles de l’anxiété et le stress, une infusion de cette plante, ou sa combinaison avec d’autres, procure un soulagement rapide. Enfin, pour stimuler la mémoire ou pour améliorer la circulation, le Rosmarinus officinalis s’avère être un indispensable.

Cette plante est cultivée sous trois formes. Il y a le romarin officinal à camphre qui dispose des vertus antiseptiques. Ensuite, le romarin officinal à cinéole qui joue un grand rôle dans le rejet des déchets formés dans le système respiratoire. Enfin, il y a le romarin officinal à verbénone dont l’efficacité dans le traitement des troubles digestifs est démontrée.

La consommation modérée du romarin est bénéfique, mais son abus peut provoquer des crises d’épilepsie, des troubles intestinaux ou des allergies. En cas de grossesse, sa consommation est déconseillée, puisqu’il peut provoquer une fausse couche.

Le Calendula officinalis (souci officinal)

L’utilisation du souci officinal est efficace dans la cosmétique et le traitement des inflammations. En effet, il était utilisé pour relever le goût de certains plats. Il entre également dans la préparation de certains produits cosmétiques comme les crèmes et les huiles. cette plante est aussi prisée pour le traitement de l’eczéma, des brûlures de la peau ou des rougeurs cutanées. Ses vertus sont également démontrées dans le traitement des troubles digestifs comme l’ulcère. Enfin, cette plante dispose des propriétés pour la régulation du cycle menstruel ou pour calmer les douleurs menstruelles.

Le Calendula officinalis est très cultivé en Europe, mais aussi en méditerranée. Cependant, c’est sous les climats tempérés que sa culture est développée, notamment durant la période allant du mois d’avril jusqu’au mois de décembre.

Le souci officinal est utilisé sous plusieurs formes : en feuilles séchées, en extrait liquide, en teinture ou en infusion.

Le Thymus vulgaris (thym)

Le thym est un remède par excellence dans le traitement des affections respiratoires. En effet, cette plante médicinale est utilisée fréquemment dans le traitement de la toux, la bronchite et même l’asthme. Elle dispose également des vertus antiseptiques et antifongiques, puisqu’elle est associée au traitement des affections de la bouche et du pharynx. Le Thymus vulgaris est par ailleurs efficace pour soulager les maux liés à la digestion, comme la diarrhée ou le ballonnement. De plus, appliquée comme solution sur la peau, cette plante a les vertus antimicrobiennes pour soigner les affections cutanées (gale, plaie, zona).

La culture du thym remonte à cinq millénaires en arrière, même si ces vertus médicinales ne sont reconnues qu’il y a quelques siècles. Le thym est cultivé dans la région méditerranéenne. Il est généralement consommé comme infusion ou sous forme de tisane, soit utilisé comme huile essentielle. Toutefois, il peut être administrée comme sirop pour traiter les maux de gorge ou la toux.

Malgré leurs nombreuses vertus, l’utilisation de ces plantes médicinales doit être modérée pour éviter toutes formes de complications lors de leur utilisation.